Le RELUFA habilite les Personnes Déplacées Internes à lutter contre le covid-19

Le Réseau de Lutte contre la Faim (RELUFA) a habilité certaines Personnes Déplacées Internes vivant à Douala, dans la Région du Littoral, à lutter contre le covid-19. C’était lors d’un forum organisé, la semaine dernière, en partenariat avec la Presbytérien Disaster Assistance (PDA) pour sensibiliser le public à la pandémie mortelle persistante de covid-19 et les éduquer sur les moyens de prévention.

Tout en les éclairant sur les différentes façons de se protéger et de protéger leurs familles, le Coordinateur du RELUFA, Jaff Napoléon Bamenjo, leur a rappelé que la pandémie existe toujours dans la société. Il les a donc exhortés à être vigilants dans le respect des différentes mesures barrière mises en place par le Gouvernement pour freiner la propagation du virus.

Après avoir survécu aux combats armés entre les groupes séparatistes et les forces de défense et de sécurité, les Personnes Déplacées Internes ont été informées qu’il n’était pas temps de donner des chances au virus mortel qui continue de faire des ravages dans les activités politiques, économiques et sociales avec plus de deux millions de morts dans le monde.

L’événement a également servi à fournir une aide humanitaire aux représentants d’une centaine de familles de Personnes Déplacées Internes sélectionnées. L’aide comprenait des denrées alimentaires et des produits non alimentaires pour environ 400 personnes. Selon l’organisation, la sensibilisation, la prévention du virus covid-19 et le soutien aux Personnes Déplacées Internes sont essentiels en ce moment crucial, car les cas de patients infectés continuent d’augmenter de façon exponentielle. Déplacés par la crise dans les régions respectives du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, la plupart des Personnes Déplacées Internes s’est investie dans des activités quotidiennes pour assurer leur survie.

Mais en raison du déclenchement de la pandémie au Cameroun en Mars 2020, la plupart d’entre elles a perdu leur emploi et leurs entreprises qui étaient leur principale source de subsistance. Bon nombre de ces Personnes Déplacées Internes vivent dans des conditions difficiles, occupant généralement une maison d’une pièce où jusqu’à 12 personnes se réfugient. De telles conditions de vie, disent les médecins, sont commodes pour la propagation rapide du covid-19. Il convient de noter que le RELUFA a fourni une assistance alimentaire, une formation professionnelle et un soutien à l’éducation à ces Personnes Déplacées Internes dans différentes régions du pays.

Pour rappel, le Réseau de Lutte contre la Faim est un réseau apolitique et à but non lucratif composé d’organisations œcuméniques et de la société civile qui ont uni leurs forces pour élaborer des stratégies communes contre les problèmes systémiques de faim.

Join our community 👋

Sign up to receive oawesome content in your inbox, every month.

Leave a Reply

Scroll to Top
0 Shares
Tweet
Share
Share