Combattre le commerce illicite de diamants et la contamination de l’environnement : déclaration finale de la réunion régionale d’Afrique centrale

RELUFA, membre de la société civile du PK, a participé à un atelier régional organisé du 28 au 30 mars 2024 à Kinshasa. La réunion a réuni des membres de la sous-région Afrique centrale afin d’évaluer l’état actuel de la gouvernance du diamant, analyser les défis et explorer des pistes d’amélioration. Des représentants de six pays notamment Angola, Cameroun, République du Congo, Gabon, République centrafricaine et République démocratique du Congo étaient présents. Les principaux sujets abordés étaient la contrebande de diamants, l’embargo sur les diamants de la République centrafricaine et la pollution des rivières Tshikapa et Kasai.

Les participants à l’atelier ont échangé leurs points de vue avec Maurice Miema, le point focal du processus de Kimberley en RDC et le président du groupe de travail sur la production artisanale et alluviale (WGAAP), ainsi qu’avec Jean-Jacques Kayembe, le directeur national de l’ITIE en RDC. A l’issue de l’atelier, les participants ont publié une déclaration commune contenant des recommandations à l’attention des autorités pour améliorer la gouvernance des diamants.

Vous trouverez ci-dessous les recommandations émises.

Join our community 👋

Sign up to receive oawesome content in your inbox, every month.

Laisser un commentaire

Retour en haut
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez