Le Cameroun s’est doté d’une vision dont l’objectif est de devenir « un pays émergent…, à l’horizon 2035 » et d’un Document  de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE) qui vise à réduire la pauvreté par la croissance et l’emploi. Pour parvenir à cet objectif, le gouvernement  travaille à renouveler l’appareil de production et à accroître les investissements directs étrangers dans les secteurs de croissance  notamment dans le secteur agricole. Plus spécifiquement,  il s’est lancé dans l’attribution à des investisseurs étrangers de concessions foncières aux fins d’exploitations agro industrielles.

Malgré l’opacité sur les conditions d’attribution et le déficit d’information, les recherches révèlent qu’en 2013, entre 1,6 et 2 millions d’hectares sont sollicitées pour la mise en place d’exploitations agro industrielles (compilation FES, CED, ACDIC2012). Ces concessions sont  négociées et octroyées sans aucune procédure de concurrence, encore moins la participation  des acteurs clés notamment, les communautés riveraines, les OSC. Les différentes parties prenantes, en l’occurrence les  populations locales, continuent d’éprouver d’énormes difficultés à obtenir des informations clés sur les  opérations d’exploitation  agro industrielle qui se déroulent dans leur localité.Ce qui pose à la fois des problèmes de transparence qui compromettent la participation effective et éclairée des différentes parties prenantes au processus décisionnel. Ce déficit d’information est caractérisé par l’absence de consultation substantielles des tiers (communautés riveraines et les OSC), la non publication des contrats de concession, l’inaccessibilité aux clauses des contrats. Les concessions se font sans contrats transparents concernant l’emploi local, la redevance foncière, et le partage des avantages.

Au regard du contexte actuel caractérisé par une forte pression sur les terres, il est question de mener des actions dans ce programme visant à promouvoir une gouvernance inclusive, responsable, équitable et efficiente  des ressources foncières au Cameroun.

Publications du Programme de Justice Foncière

  • Le cadre légal et institutionnel de l’accès à l’information dans le processus d’attribution et de gestion des concessions foncières agroindustrielles au Cameroun – Etude diagnostique

Quelques projets réalisés et en cours

  • Projet de renforcement de la Transparence et de la Participation dans la Gestion des Ressources naturelles au Cameroun (TRAP-GRN)
  • Projet LandCam