NOUVELLES

Dernière mise à jour: 20.04.2017

Avril 2017 – Bulletin d’information du RELUFA

Accédez aux articles en cliquant directement les liens ou en téléchargeant la version PDF.

Extractive Industries News

Food and Trade Justice News

Land and Resources Justice News

Cliquez ici pour télécharger la version PDF


Octobre 2016Mises à jour Générales

Publication d’un rapport intitulé : ” La Banque de Céréales communautaire : Potentiel filet social de sécurité alimentaire pour la région de l’Extrême-Nord du Cameroun”

Ce rapport vise à démontrer que la Banque de Céréales peut être un filet social efficace contre l’insécurité alimentaire dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun au regard de ses impacts sur la faim, l’agriculture, l’Education et la Santé, et le Développement communautaire et local. Bien qu’il y ait des défis à relever, cette efficacité s’appuie sur certains facteurs de durabilité telle que la place centrale accordée aux communautés bénéficiaires au sein du système.

Lire le rapport complet

Publication d’un rapport d’audit sur la transparence et la participation dans les processus d’attribution et de gestion des concessions foncières et minières au Cameroun

 Le rapport intitulé “Audit des dispositifs légaux et institutionnels relatifs à la transparence et à la participation dans le processus d’attribution et de gestion des concessions foncières et minières au Cameroun” est une analyse effectuée par le Professeur Pierre Etienne KENFACK.

Produit avec l’appui financier de l’Union Européenne, ce rapport evalue la prise en compte de la participation et de la transparence dans les textes et institutions régissant le processus d’attribution et de gestion des concessions foncières et minières au Cameroun.

Certaines recommendations y sont faites et devraient être prises en compte dans la réforme foncière en cours.

Lire le rapport complet

Bulletin d’information du RELUFA

 

 

Editorial:

Extractives Industrie News

  • Dubious Community Resettlement: A path for Cameroon to absolutely avoid.
  • Pourquoi l’exploitation minière industrielle piétine au Cameroun : Analyse des Différents Mobiles.
  • Mise en œuvre de l ITIE au Cameroun : Bilan d’une course au ralenti vers l’amélioration de la gouvernance du secteur extractif

Food And Trade Justice News

  • Economic Partnership Agreement (EPA), Possible Access point of GMO’s in Cameroon?
  • RELUFA, à la rescousse des populations hôtes des Refugiés dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun.

Land and Resources Justice News

  • La gestion foncière dans la partie septentrionale du Cameroun, une réalité à prendre en compte dans la réforme foncière en cours.
  • Commission consultative dans l’attribution des concessions foncières : Prise en compte illusoire des droits des populations riveraines.

Note de Lecture :

Le cadre légal et institutionnel de l’accès à l’information dans le processus d’attribution et de gestion des concessions foncières agroindustrielles au Cameroun.

Lire la Newsletter complète


 

Aout 2016CEGIEAF : La Voix Des Participants édition 2016

 

Le RELUFA dans le cadre de la vulgarisation des activités liées aux industries extractives publie ci-dessous l’édition 2016 du magazine CEGIEAF : La Voix Des Participants. Magazine d’information des participants de l’Université d’Eté sur la Gouvernance des Industries Extractives. Dans ce numéro,

Actu -campus

  • Gouvernance des Industries Extractives en Afrique francophone: 28 « soldats » s’arment de compétences pour un changement.
  • Industries Extractives Les Pays de l’Afrique francophone doivent renforcer leur dispositif de gouvernance.

Découverte

  • Les participants de la 6e édition de l’Université d’Eté visitent la compagnie Gaz du Cameroun.

Portrait

  • Adrien SONDA, un expert en fiscalité formateur burkinabé à dimension internationale.

Transcendance

  • Afrique Francophone: une meilleure gouvernance foncière s’impose au secteur minier…

Lire le Magazine d’information complet


 

NOUVELLE PUBLICATION DU RELUFA SUR LE PROCESSUS DE KIMBERLEY AU CAMEROUN

 

Afin d’améliorer l’implémentation du Processus de Kimberley et de permettre à l’Etat du Cameroun de tirer un maximum de bénéfices de l’exploitation et de l’export de son diamant, RELUFA vient de publier une note politique intitulée « Processus de Kimberley : Relever les défis et les lacunes politiques au Cameroun ». Cette note relève que le taux actuel de la taxe à l’exportation de diamant au Cameroun est plus élevé que les autres taxes d’exportation de diamant dans la sous-région. Ce qui peut encourager la contrebande de diamants en dehors des frontières du Cameroun et donc compromettre à la fois la capacité de percevoir des recettes et la conformité du Cameroun aux normes du SCPK.

French Version note politique

Bulletin de Veille

Le Réseau de Lutte Contre la Faim au Cameroun (RELUFA), à travers son Programme des Industries Extractives, rassemble les informations hebdomadaires sur les Industries Extractives à travers les rubriques « International » et « Afrique ».

International :

Lutte des italiens pour la protection de  leurs oliviers contre un gazoduc soutenu par Vinci et la Société Générale

  • Dans la région des Pouilles-Italie, une bataille oppose le Trans Adriatic Pipeline (TAP) aux riverains, élus municipaux et régionaux. Au centre de la protestation : la protection des centaines d’oliviers menacés par le TAP, un gazoduc géant devant relier l’Azerbaïdjan à l’Europe occidentale sur près de 3500 kilomètres dans lequel sont impliqués, outre les géants de l’énergie, Vinci et la Société Générale seule banque engagée dans le projet. Source : multinationales.org

L’orpaillage illégal : l’un des mobiles de la crise sociale en Guyane

  • Parmi les revendications au centre de la contestation en Guyane, se trouve, entre autres, l’exploitation illégale de l’or avec ses conséquences malheureuses, notamment le trafic d’armes et de drogue, la pollution au mercure, l’insécurité, la prostitution, et une immigration sauvage. Source : novethic.fr

Consommation mondiale de pétrole de 2017 revue à la baisse par l’AIE

  • Dans un rapport publié la semaine dernière, l’Agence Internationale de l’Energie-AIE a indiqué que la demande globale de pétrole va décroître à 1,3 million de barils par jour en 2017. A l’origine de la situation, se trouve la perte de l’appétit des plus gros consommateurs et de certains pays de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), dont les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud. Source : agenceecofin.com

Amélioration possible de la transparence pour les entreprises françaises du secteur extractif

  • La transparence des industries extractives s’améliore mais des zones d’ombre persistent, au détriment des pays dans lesquels ces entreprises opèrent: c’est le constat dressé par One, Oxfam France et Sherpa, en collaboration avec le cabinet Basic, dans un rapport conjoint publié Jeudi 13 Avril dernier. Source : novethic.fr

L’extraction pétrolière réduite par l’OPEP au cours du mois de Mars

  • Selon les estimations faites par l’OPEP Mercredi dernier, la production pétrolière mondiale a continué de décroître en Mars pour tomber à 95,82 mbj, avec celle du Cartel estimée à 31,93 mbj, soit une baisse de 153 000 bj ce, grâce à la mise en œuvre de l’accord de limitation de l’offre mondiale de pétrole. Cependant, ces efforts pourraient être mis à mal par les Etats-Unis dont la production devrait croitre considérablement courant 2017. Source : lematindz.net

 

Afrique :

L’argent de l’Uraniumgate dans l’affaire Areva au Niger porté disparu

  • Après la mise sur pied de la Commission d’enquête parlementaire, le dépôt d’une plainte contre X par des OSC au Niger pour faire la lumière sur l’affaire de la vente, puis du rachat de l’uranium appartenant au Gouvernement nigérien à des mystérieux intermédiaires russes et libanais, opération qualifiée par la presse nigérienne d’Uraniumgate, l’argent de cette mystérieuse transaction n’est toujours pas recouvré. Source : org

Deux aires protégées menacées par l’exploitation minière artisanale dans la Région de l’Est Cameroun

  • A cause de l’exploitation artisanale de l’or, le Parc National de Nki et de la Réserve de Faune de Ngoyla, situés à l’intérieur du permis d’exploitation de fer de la société Cameroon Mining Company, sont pris d’assaut par des centaines d’orpailleurs. Ce qui constitue une réelle menace pour l’environnement, notamment la forêt et la riche biodiversité dans la zone, et la santé des populations locales. Source : cameroon-info.net

4 098 carats de diamant produits à Lulo-Angola au cours du premier trimestre 2017

  • Tel que rapporté par Lucapa Diamond, Au cours du premier trimestre de l’année en cours, période au cours de laquelle, a été découvert le deuxième plus gros diamant angolais, une pierre de 227 carats, la mine angolaise Lulo d’une superficie de 3000 m2, après avoir livré l’année précédente, le plus gros diamant de l’histoire du pays, a produit 4 098 carats de diamants, rapportant à Lucapa et ses partenaires un revenu de 14 millions $ australiens. Source : agenceecofin.com

Mafia autour de l’exploitation minière à l’Est Cameroun

  • 84990 grammes d’or : c’est la quantité d’or canalisée dans les circuits formels sur une production mensuelle totale de 144650 grammes d’or dans la région de l’Est-Cameroun, arnaque davantage favorisée par le système déclaratif en vigueur au Cameroun. Comme conséquence de cette mafia, la contribution de ce secteur au PIB du Cameroun n’est aujourd’hui estimée qu’à 1% contre 20% avant l’indépendance. Source : camernews.com

Shell et Eni mis en cause pour corruption par un rapport au Nigéria

  • Dans leur rapport “Shell savait” publié Lundi dernier, Global Witness et Finance Uncovered accusent Eni et Shell d’avoir versé de l’argent, en toute connaissance de cause, à des individus et non au Gouvernement nigérian dans le cadre de l’acquisition du contrat pétrolier lucratif OPL 245 d’une capacité de production de plus de 9 milliards de barils. Source : courrierinternational.com

Proposition, par Weatherford, d’un projet d’autonomisation et d’optimisation de la production pétrolière du Gabon

  • Autonomiser et optimiser la production pétrolière du Gabon: c’est le projet qu’une délégation de l’entreprise américaine Weatherford est venue présenter le 11 Avril dernier, au Ministre gabonais des hydrocarbures Source : agenceecofin.com

8 milliards F CFA accordés par le Canada pour le Projet d’Amélioration de la Surveillance de l’Industrie Extractive en Afrique Francophone Subsaharienne-PASIE

  • Afin de combler le déficit consécutif à la déperdition de revenus issus des activités des industries dont font l’objet les pays miniers au moyen du renforcement des capacités des acteurs de la surveillance des industries extractives et des parties prenantes, le Canada a alloué 8 milliards F CFA au PASIE organisé par le Conseil Régional de Formation des Institutions Supérieures de Contrôle des Finances Publiques d’Afrique Subsaharienne, mis en œuvre au Burkina Faso, au Cameroun, au Mali et à Madagascar pour une durée de cinq ans. Source : apanews.net

Rupture par l’Italie des accords gaziers à long terme avec l’Algérie

  • Afin de diversifier les sources de gaz, d’accroitre le nombre de fournisseurs et assurer la sécurité des approvisionnements et donc, éviter les mauvaises surprises en raison de l’instabilité de la région, le Ministre italien du Développement Economique a laissé entendre récemment que son pays n’avait pas l’intention de renouveler avec l’Algérie un contrat à long terme de livraison de gaz après 2019. Source : lalettremed.com

Manifestation générale à Tataouine-Tunisie pour exiger davantage d’emplois dans le secteur pétrolier

  • Afin d’obtenir plus d’emplois dans les champs pétrolifères, des milliers de résidents, majoritairement jeunes de la région de Tataouine, ont organisé, en début de semaine dernière, une manifestation générale à la place centrale de la ville, suivie d’une grève observée par toutes les entités du secteur pétrolier et public, mettant ainsi à mal le fonctionnement de l’économie locale. Source: agenceecofin.com