NOUVELLES

Dernière mise à jour: 18.08.2017

Une nouvelle note politique du RELUFA : Créer un nexus entre les initiatives de transparence et le secteur artisanal minier et à petite échelle au Cameroun

Cette note vise à susciter des réflexions sur l’utilisation efficace de l’Initiative de Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) pour promouvoir la transparence dans le secteur minier artisanal et à petite échelle au Cameroun en s’inspirant du Processus de Kimberley.

Télécharger le document

Diner Parlementaire du projet de  renforcement de la Transparence et de participation dans la gestion des ressources naturelles

Un diner parlementaire s’est tenu le 06 juillet 2017 à l’Hôtel des Députés de Yaoundé dont le but était d’échanger avec les parlementaires sur la transparence et de la participation des communes et communautés dans le processus d’attribution et de gestion des terres aux fins agro-industrielles et minières.  Ont pris part,  une vingtaine de Parlementaires (Députés et sénateurs), des Responsables de l’Administration, des représentants des riverains des sites du projet, des facilitateurs locaux et des journalistes.

Atelier d’élaboration des mécanismes de participation au processus d’attribution des concessions foncières et minières

Le 03 juillet 2017 s’est tenu un atelier de discussion et validation des propositions de mécanismes de #participation des communes et communautés à l’attribution et à la gestion des concessions #foncières et #minières. Ledit atelier s’est tenu dans le cadre du projet de Renforcement de la #transparence et de la participation dans la gestion des ressources naturelles au Cameroun (TRAP-GRN), financé par l’Union Européenne.

Avril 2017 – Bulletin d’information du RELUFA

Accédez aux articles en cliquant directement les liens ou en téléchargeant la version PDF.

Extractive Industries News

Food and Trade Justice News

Land and Resources Justice News

Cliquez ici pour télécharger la version PDF


Octobre 2016Mises à jour Générales

Publication d’un rapport intitulé : ” La Banque de Céréales communautaire : Potentiel filet social de sécurité alimentaire pour la région de l’Extrême-Nord du Cameroun”

Ce rapport vise à démontrer que la Banque de Céréales peut être un filet social efficace contre l’insécurité alimentaire dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun au regard de ses impacts sur la faim, l’agriculture, l’Education et la Santé, et le Développement communautaire et local. Bien qu’il y ait des défis à relever, cette efficacité s’appuie sur certains facteurs de durabilité telle que la place centrale accordée aux communautés bénéficiaires au sein du système.

Lire le rapport complet

Publication d’un rapport d’audit sur la transparence et la participation dans les processus d’attribution et de gestion des concessions foncières et minières au Cameroun

 Le rapport intitulé “Audit des dispositifs légaux et institutionnels relatifs à la transparence et à la participation dans le processus d’attribution et de gestion des concessions foncières et minières au Cameroun” est une analyse effectuée par le Professeur Pierre Etienne KENFACK.

Produit avec l’appui financier de l’Union Européenne, ce rapport evalue la prise en compte de la participation et de la transparence dans les textes et institutions régissant le processus d’attribution et de gestion des concessions foncières et minières au Cameroun.

Certaines recommandations y sont faites et devraient être prises en compte dans la réforme foncière en cours.

Lire le rapport complet

Bulletin de Veille

Le Réseau de Lutte Contre la Faim au Cameroun (RELUFA), à travers son Programme des Industries Extractives, rassemble les informations hebdomadaires sur les Industries Extractives à travers les rubriques « Cameroun », « Afrique » et ” International “

Cameroun:

Les recettes pétrolières du Cameroun en hausse de 77 milliards de F CFA à la fin de Juin 2017

En raison de la hausse de 30,1% des cours mondiaux du pétrole en glissementannuel, le Ministère des Finances, dans l’exécution budgétaire publiée le mois en cours, révèle que les recettes pétrolières du Cameroun sont de 195,5 milliards de FCFA à la fin du mois de Juin 2017, soit une hausse de 77,1 milliards par rapport à la même période l’année dernière où elles étaient de 118,4 milliards de FCFA. Source : www.investiraucameroun.com

Deuxième test de validation post-conformité du Cameroun à la Norme ITIE

Afin d’examiner les efforts réalisés par le Cameroun après la première validation de sa conformité de mise en œuvre de la Norme ITIE en Octobre 2013,  une équipe du Secrétariat International de l’Initiative de Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) a séjourné au Cameroun entre le 2 et le 6 Octobre dernier. Source : www.investiraucameroun.com

L’unité flottante de liquéfaction de gaz – Hilli Episeyo en route pour Kribi-Cameroun

  • Même si la date son arrivée au Cameroun n’a pas été précisée, Golar LNG a récemment annoncé que l’usine flottante de liquéfaction de gaz naturel, connue sous le nom du Hilli Episeyo, d’une capacité de production de 1,2 million de tonnes par an et qui sera exploitée par la SNH et Perenco Cameroun, a été achevée, qu’elle est sortie des chantiers navals de Keppel à Singapour et se dirige vers Kribi où elle va produire du gaz naturel liquéfié avant la fin de l’année. Source : www.agenceecofin.com

L’opportunité de l’exploitation de l’uranium au Cameroun décryptée par un juriste camerounais spécialisé en industries extractives

  • Eu égard aux risques sanitaires sans précédent pour les populations en s’inspirant de l’expérience du Niger et à la chute du prix drastique du minerai de moins en moins prisé par les industriels, Éric ETOGA FOUDA, juriste camerounais spécialisé sur les questions extractives, lance un signal d’alarme aux autorités de son pays sur ce qui pourrait être un désastre écologique en cas d’exploitation de l’uranium au Cameroun. Source : www.sortirdunucleaire.or

Afrique :

Le projet de Code minier communautaire officiellement transmis à la Commission de la CEMAC

  • Le 29 Septembre dernier à Yaoundé, le projet de Code minier a été officiellement transmis à la Commission de la CEMAC. Ce Code minier communautaire sera, après sa validation par les instances dirigeantes de la CEMAC, applicable au Cameroun, au Congo, au Gabon, à la RCA, au Tchad et à la Guinée équatoriale. Source : www.investiraucameroun.com

Rencontre à Ouagadougou-Burkina Faso des acteurs sur la Vision du régime minier en Afrique

  • Afin de vulgariser la Vision Minière Africaine auprès parties prenantes du secteur minier burkinabé, l’Organisation pour le Renforcement des Capacités de Développement (ORCADE), a organisé le 3 Octobre dernier à Ouagadougou un séminaire de partage d’informations et de connaissances entre les parties prenantes du secteur minier sur cet instrument régional de politique minière. Source : lefaso.net

Acquisition par Perenco de cinq champs pétroliers de Total Gabon

  • Un an après l’accord entre les deux opérateurs, la cession des champs mâtures de Total Gabon à Perenco s’est enfin matérialisée, le 30 Septembre dernier à Libreville, avec notamment la signature d’une convention de cession d’actifs à Perenco. Source : gabonreview.com

26 milliards $ investis dans les hydrocarbures en Egypte

  • Dans une interview accordée à un quotidien local, le Ministre égyptien de l’Energie a annoncé que le Gouvernement envisage, au cours des quatre prochaines années, la mise en œuvre d’un programme de développement de 12 projets de production de gaz et de construction de huit raffineries pétrolières qui devraient coûter respectivement 17,5 et 8,3 milliards $. Source : www.infomediaire.net

Gestion efficiente par le Botswana, eldorado du diamant, de ses trésors

  • Pays très pauvre au moment de son accession à l’indépendance en 1966, le Botswana est considéré dorénavant comme le modèle de réussite et de prospérité en Afrique subsaharienne avec la découverte, au fil des années, d’importantes réserves de diamants qui ont connu une gestion des plus admirables qui a pu profiter à une importante partie de sa population. Aujourd’hui, ce secteur contribue de près de 40% du PIB et de 89% des revenus d’exportation du Botswana. Source : geopolis.francetvinfo.fr

Des « minerais de sang » dans les smartphones

  • Afin  de lever le voile sur les pratiques meurtrières liées à l’extraction, en Afrique, des minerais servant, entre autres, à la fabrication des téléphones, le bureau d’information du Parlement européen et Fairtrade Luxembourg ont organisé, Jeudi dernier, une conférence-débat sur « La vérité derrière nos smartphones ». Source : lequotidien.lu

Projet de modification du Code pétrolier algérien en vue avant la fin de l’année

  • Afin d’attirer davantage les investissements dans le secteur, un haut responsable de la Sonatrach a annoncé que l’Algérie projetait la modification de son Code pétrolier avant la fin de cette année. Le nouveau Code devrait faciliter l’introduction des compagnies étrangères sur le marché local, donner le feu vert aux entreprises désireuses d’exploiter le gaz de schiste et fournir plus d’incitations fiscales aux entreprises.Source : www.agenceecofin.com

International :

L’Écosse opposée à l’exploitation du gaz de schiste

  • Convoquant l’opposition de la population riveraine, l’Écosse, par la voix de son Ministre de l’Énergie, a annoncé, Mardi dernier, qu’elle allait faire interdire la fracturation hydraulique pour l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste. Source : www.europe1.fr

Questions autour de la responsabilité des dirigeants, des actionnaires de Lafarge et de l’État français dans le conflit syrien

  • D’après l’enquête judiciaire sur les agissements de Lafarge durant le conflit syrien, le cimentier a versé une taxe à des groupes armés pour garantir la bonne marche de sa cimenterie de Jalabiya, ce malgré la guerre civile. Toutefois, si l’enquête suggère que la responsabilité des dirigeants de Lafarge, dont celle du PDG, pourrait effectivement être mise en cause, elle reste muette sur le rôle de grands actionnaires de l’entreprise et de l’État français. Source : multinationales.or

Près de 3% des réserves mondiales de pétrole présents dans le sous-sol du Kurdistan irakien

  • Par une annonce du Directeur du groupe en charge des études sur les ressources naturelles et les matières premières à l’agence de notation financière internationale Fitch Ratings, le sous-sol du Kurdistan irakien renferme près de 3 % des réserves mondiales de pétrole, soit environ 50 milliards de barils, et environ un tiers des gisements pétroliers d’Irak. Source : fr.sputniknews.com

Schröder élu Président du Conseil d’Administration du géant pétrolier russe Rosneft

  • A l’issue de l’Assemblée Générale du Comité d’actionnaires de l’entreprise pétrolière russe Rosneft contrôlée par Gazprom tenue le 29 Septembre dernier, les actionnaires de ce géant pétrolier parapublic ont porté Gerhard Schröder, l’ex-Chancelier allemand, à la tête du Conseil d’Administration de celui-ci. Source : www.lemonde.fr